• L'Empereur a fait relier les tronçons de la Grande Muraille construits respectivement par les Qin, les Zhao et les Yan à  l'époque des Royaumes combattants, ce qui a donné naissance à  la Grande Muraille de dix mille li, pour rappel un li est équivalent à 500 mètres. 

    Les vestiges des murailles en terre crue, sont prolongés afin de créer une ligne de défense continue le Général de l'armée impériale, Meng Tian unifia les différentes murailles déjà construites au nord de l'empire en un gigantesque rempart sur plus de 4800 kilomètres, pour protéger les frontières septentrionales des hordes barbares.

    L’empereur met au point un système de communication très rapide, de tour en tour, le jour par signaux de fumée et gong, la nuit par des feux, ce qui permet de prévenir, la garnison la plus proche en très peu de temps, d’une attaque ennemie, ce système la garnison peut aussi rapidement demandé du renfort.

    On creusa des canaux, y compris le canal Ling, première voie navigable à utiliser le relief afin d'éviter la construction coûteuse de tunnels ou d'écluses.

    Il reliait le fleuve Bleu au sud et servit surtout à transporter des céréales pour approvisionner les armées en campagne dans le sud de l'empire, le coût humain et financier des travaux, confiés au général Meng Tian, n'aura d'égal que la longueur de l'ouvrage.

     


    8 commentaires
  • -220 av. J.C  L’invention du sushi le poisson cru, macéré dans du riz.

     

    -216 av. J.C Il donnera l'ordre, de protéger celles qui étaient détenues par les propriétaires fonciers et les cultivateurs, à condition que ceux-ci paient convenablement les impôts.

     

    L'abolition des aristocraties héréditaires permettra de nommer des gouverneurs compétents et soumis, préférant l'agriculture au commerce, l'empereur encouragera la propriété privée des terres.

     

    Le Confucianisme sera écarté au profit du légisme qui donnera naissance à une réglementation pénale unique pour l'ensemble des activités et permettra l'enrichissement de l'Etat.

     

    Le légisme sera notamment défendu par Li Si, réformateur du royaume Qin et par le philosophe Han Fei, les autres écoles de philosophie deviendront hors-la-loi.

     

    -216 av. J.C Qin shi Huang fera brûler les ouvrages qui pouvaient promouvoir une culture contraire en notamment le (Livre des Odes) et le (Livre de l'Histoire), ainsi que différents ouvrages philosophiques, les livres pratiques seront épargnés.

     

    Le souverain interdira les écoles privées et fera enterrer vivants quatre cents lettrés et alchimistes, quiconque se montrait réfractaire était aussitôt condamné aux travaux forcés.

     


    14 commentaires
  • -221 av. J.C  Les livres en papier se présentaient sous la forme d’un rouleau, environ 30 cm de haut et 70 cm de long, certains livres de grand format, les dictionnaires par exemple, pouvaient atteindre 6 à 7 m de long.

    -221 av. J.C  invention de l’enveloppe, elle apparaît en Europe seulement en 1830.

    -221 av. J.C  invention de la lanterne magique, une bande de papier avec des dessins, tourne dans une lanterne avec la chaleur d’une bougie, ainsi les images défilent, et bien sur la lanterne d’éclairage pour les habitations.

    -221 av. J.C  invention de la pièce de rechange, en effet toutes les pièces du mécanisme en bronze des arbalètes étaient interchangeables.

    -221 av. J.C  Il unifiera les mesures de poids et de longueur, les monnaies, et généralisera les caractères de style sigillaire, il dotera le pays d'un réseau de routes impériales et de canaux d'irrigation, il uniformise la largeur des roues de char, en fonction des routes furent également normalisés, c’est l’invention de la norme dans une matière donnée, de nos jours on dirais la norme ISO, la première notion de norme en occident n’a vu le jour qu’en 1906, soit 2136 ans après l’empereur.

     Pour faciliter le transport des denrées et des troupes, l'empereur imposa la construction de route impériale la Route droite (l’ancêtre de l’autoroute)  qui reliait sur 800 kilomètres la capitale Xianyang à la Mongolie-Intérieure, ceci pour le déplacement très rapide de l’armée, en cas d’invasion.

    Cela a été copier par deux autres grands conquérants Jules César avec les voies romaines, et Hitler avec les autoroutes allemande.

     


    14 commentaires
  • L’armée de Qin ne réagis pas, elle attend les ordres du général, une fois que celui-ci juge la cavalerie assez proche, il donne l’ordre de frapper le tambour de guerre, c’est le signal pour la troupe de fantassins en première ligne.

     Ceux-ci équipé de haut bouclier en bronze, font brusquement pivoté leurs boucliers, qui sur leurs faces interne sont poli miroir, ce qui a pour effet, sous l’action du soleil d’aveuglé et d’effrayer les chevaux de l’adversaire qui se cabre font tomber leurs cavaliers, une véritable pagaille monstre, les soldats de Qin font un pas sur le coté, pour permettre aux arbalétrier de tiré ils sont sur quatre lignes, la première ligne a genou, la deuxième debout, ensuite remplacé par les lignes trois et quatre, c’est un tir continu sur la cavalerie en déroute.

    Simultanément les nombreux archers tire une première volée de flèche sur les fantassins ennemis, qui ébloui  ne voient rien venir.

    Deuxième signal du tambour de guerre, cette fois c’est la cavalerie qui donnent l’assaut au centre, finissant d’anéantir la cavalerie adverse.

    Sur les ailes gauche et droite c’est les chars de combat blindé de plaque de bronze y comprus le toit,  avec un conducteur et deux arbalétrier qui attaque directement l’infanterie, ils sont suivit par les fantassins, l’armée adverse est anéantie en très peu de temps, tous les prisonniers sont exécutés ou incorporé dans l’armée de Qin pour ne pas divulguer le secret.

     


    18 commentaires
  • L’armée Qin était très bonne et purent conquérir au fur et a mesure de plus en plus d'État hostiles, le royaume des Qin était le plus puissant, il a anéanti successivement les six royaumes de Han, Wei, Chu, Yan, Zhao et Qi avant de fonder la dynastie des Qin, le premier Etat unifié, multiethnique, et centralisé dans l'histoire de la Chine.

     

    Ying Zheng devait lancer la longue campagne d'unification de la Chine par une invasion de l’État du Han, la puissante armée du Qin vient à bout du Han, en -230 av. J.C, le Qin se tourne alors vers le Zhao, qui tombe en -228 av. J.C, puis le Wei suit rapidement.

     

    À partir de là, il semblait probable que la victoire finale du Qin était proche, cependant rien n'était certain tant que le Chu se dressait face au Qin, ce qui devait rester comme les deux plus grandes armées ils engagèrent la bataille pour la maîtrise de la Chine, en -223 av. J.C la victoire du Qin devient inévitable, avec la conquête du Chu, ce qui suivit ne fut plus qu'une simple campagne de quelques mois dans le Yan permit l’annexion de cet état, seul l’état de Qi demeurait mais, devant l'avancée inexorable du Qin, il rendit les armes sans combattre. 

     

    Ying Zheng utilisa l’arme secrète que sa grand-mère lui avais enseigné, et cela lier a une très bonne stratégie, lors d’une bataille l’armée se positionne toujours face au soleil, normalement c’est une position fort défavorable, l’armée adverse consciente de cela, donnais la charge, cavalerie en tête suivi de la troupe à pied.

     


    8 commentaires
  • L’armure chinoise, la Dynastie Qin fut une période de transition où l'armure en cuir et celle en fer coexistaient, l'armure en fer représentait une certaine proportion alors que l'armure en cuir et bronze, servait encore comme armement principal.

     

    Les coiffures et les couvre-chefs contribuent à dissocier les compagnies, et à marquer la hiérarchie, comme d'autres signes distinctifs sur les vêtements et les armures, avec la même efficacité que dans les autres domaines, les vêtements sont étudiés et les armures sont adaptées, par leurs poids et leurs formes, à chaque corps d'armée.  

     

    -256 av . J.C Il fallait également composer avec les rois Zhou toujours en théorie maîtres de la Chine, ces derniers furent déposés, réglant définitivement le problème, cette action était un message clair des Qin envers les six autres royaumes, l’état de Qin avait l’intention de diriger l’ensemble de la Chine.

     

    Un nouveau mode d’organisation est imposé aux anciennes communautés paysannes, qui sont groupées par ensembles de cinq et dix familles qui constituent des formations paramilitaires, au début ils furent obligés de se défendre contre les invasions barbares à l’ouest et après les avoir asservi, ils purent étendre leur Royaume, les montagnes à l’Est et le fleuve jaune représentaient des points stratégiques, c’est pourquoi les Qin les défendirent.

     


    10 commentaires
  • Le vagabondage est interdit, les déplacements sont soumis à un contrôle policier, c’est l’invention des premières fiches de police dans les auberges, il faut montré sa carte d’identité une autre invention de l’époque, les errants et les oisifs sont réduits en esclaves d’état.

    -260 av. J.C, les autres états de la Chine, découvrirent la pleine puissance des réformes du Qin dans le domaine de la guerre, tous les vestiges de l’aristocratie avaient disparu en faveur d’une efficacité brute.

    Chapitre XVII 

    L’état de Qin entame un projet massif afin de confirmer sa prédominance, le royaume de Han était effrayé par l’expansion des Qin vers l’Est, qui se ferait probablement à leurs dépens.

    À cette époque, le nombre d’États féodaux avait été réduit de plusieurs centaines, en sept grands royaumes, deux plus puissants État étaient le Qin et le Chu, bien que l’expansion de ce dernier avait été contrariée par la résistance des États voisins.

     Malgré tout cela, Chu demeurait un rival potentiel pour le pouvoir croissant du Qin, les ennemis les plus immédiats pour le Qin étaient le royaume de Zhao et de Han, qui étaient tous les deux puissants, le premier restant une menace potentielle.

     


    15 commentaires
  • -221 à -207 av. J.C) Dynastie Qin  ()

     

    Tout commence dans la période pré-Qin , Zhen Huan, une pure et innocente jeune fille de 17 ans, rejoint le harem de l'Empereur, après son entrée au palais, elle se retrouve prise dans de violentes luttes internes entre l'impératrice et les concubines.

     

    Réalisant que le palais est en fait un lieu cruel et dur, Zhen doit apprendre à survivre par ses propres moyens, en utilisant parfois des méthodes peu scrupuleuses, par son intelligence et ses talents, Zhen se bat et gagne l'affection de l'Empereur pour alors devenir la plus puissante concubine du palais impérial.

     

    Cependant, elle devient aussi une femme qui ne peut compter que sur quelques vrais amis, même après s'être débarrasser de tous ses ennemis, elle avait une poigne de fer et gouvernait depuis les coulisses.

     

    Les réformes de Mi yue ont affaibli le pouvoir des aristocrates héréditaires, elle a développé l'armée et conduit à la montée en puissance de la dynastie des Qin.

     

    La première base de l’empire de Qin a été conçue par la reine Mi Yue, la grand-mère du futur empereur Qin shi Huang, elle a dirigé son royaume d’une main de fer.

     

    Cependant les réformes légalistes de Shang Yang avaient des avantages certains et aucun des successeurs ne se risqua à les abroger

     

    La production agricole est encouragée par des exemptions de corvées accordées aux paysans dont la production dépasse une certaine quantité de grains.

     


    15 commentaires
  • - 228 L'essentiel du Zhao est conquis, un îlot de résistance subsiste dans le Nord, le roi Ying Zheng de Qin se tourne déjà vers le royaume de Yan qui a bien failli réussir dans sa tentative de l'assassiner, Wang Jian envahit le Yan et prend sa capitale.

     

    La même année, Meng Tian et Lixin font campagne vers le Sud avec une armée Qin de 200000 hommes, le général de Chu, Xiang Yan remporte une grande victoire.

     

    - 224, le général Wang Jian est rappelé et le roi lui confie une armée de 600000 hommes, le roi de Chu, Chu Fu désespéré se rend aussitôt.

     

    - 223, le général Wang Jian capture le nouveau roi Chu, il n'y a plus de royaume de Chu, la même année le royaume de Yan est envahi, il ne reste plus que le royaume de Qi face au Qin.

     

    - 221, la dynastie Qin est fondée, la Chine est unifiée, la force de ses armées se manifeste dans la poussée que l'empire va effectuer dans 3 directions, au Nord, la frontière est repoussée jusqu'à l'actuelle Corée, a l'Ouest, la frontière atteint l'actuelle Grande Muraille, au Sud, les provinces actuelles de Guizhou, Hunan et Guangdong sont conquises.

     


    12 commentaires
  • Chapitre XVI 

    -247 av. J.C  Premier écrit sur le feng shui, qui est alors a son apogée qui devient alors une véritable science très bien codifiée, qui est étudiée dans des écoles. 

    -246 av. J.C Ying Zheng fils du prince Zhuang Xiang des Qin, accèdera au trône à l'âge de treize ans, la reine Mi Yue, sa grand-mère, lui divulguent l’arme secrète des Qin, de son invention.

    L’armée du Qin s’accrut rapidement pour atteindre une taille énorme et pouvait s’appuyer sur l’ensemble de l'État, les nombreux projets de travaux publics, favorisant un accroissement de la production agricole, permit au Qin d’entretenir des troupes régulières de plus d’un million de soldats, Qin va concentrer les richesses autour de la capitale, avec un pouvoir très fort avec de grandes vertus d'organisation.

    Shang Yang et Han Fei sont très importants pour les Qin, Shang Yang apporte des idées qui formeront le noyau d'une manière de penser l'Etat, ce qu'on pourrait appeler les légistes, Han Fei sera le deuxième grand penseur de cette école des légistes.

    Qin est un pays beaucoup moins ritualiste, l'innovation y est donc beaucoup plus facile, Shang Yang et Han Fei sont donc très écoutés et très apprécie.

    - 230 Le roi de Qin s'attaque d'abord au faible royaume de Han il envoie son général Wang Jian qui le conquiert et le Han est transformé en commanderies, l’état de Zhao résiste bien à Wang Jian,  grâce à son général Li Mu, mais par ruse, le roi de Qin obtient son remplacement par un général moins compétent.

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique