• L'empire fleuri volume (1) chapitre (13) page (93)

    Une personne bienveillante et morale va traiter les autres avec gentillesse et générosité, c'est pourquoi elle ne connaît pas l'inquiétude, une personne avisée peut distinguer le bien du mal, elle ne sera donc pas embarrassée, quelqu'un de courageux n'aura pas peur de faire face à des calamités, donc il n'a rien à craindre, quelqu'un possédant simplement une seule de ses qualités est déjà difficile à trouver, mais il est encore plus difficile de trouver quelqu'un qui possède les trois.

    Une personne bienveillante sera sûrement courageuse pour une cause juste, sacrifiant même sa vie pour cela et c'est cela le vrai courage.

    Faire face aux défis avec noblesse et pour une juste cause est un comportement qui est beaucoup admiré dans la culture traditionnelle chinoise. 

    Cela demande beaucoup de courage d’admettre ses propres erreurs, c'est l'une des raisons pour laquelle le Confucianisme croit qu'il faut commencer par éduquer les gens, avant de les punir.

    Ceci c’est la traduction d’un texte trouvée sur un  livre en lame de bambou, d’un auteur inconnu, mais disciple de Confucius.

     Si tu possède le langage, alors tu peut communiqué, si tu communique, alors tu peut acquérir le savoir, si tu possède la connaissance, alors tu peut enseigné.

     La peur, l’angoisse, le vertige, sont les fruits de notre imagination, avant de dire (jamais je ne pourrais faire cela, d’abord essaye de le faire).

     

    « L'empire fleuri volume (1) chapitre (13) page (92)L'empire fleuri volume (1) chapitre (13) page (94) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Mai à 00:03

    Bonjour

    merci de venir lire mon livre, votre com est toujours apprécié, ainsi que vos questions

    René de Chine

    2
    Dimanche 28 Mai à 05:58

          -Bonjour René

    Il ne reste plus qu'aujourd'hui

    pour faire carton plein d'une semaine

    ou le bleu et le soleil nous ont charmés.

    belle journée de dimanche.

    AmiCalement

      56MELDIX77   

      Le Briard     Breton  

      

    3
    Dimanche 28 Mai à 07:30

    ...éduquer avant de punir, n'est-ce pas le rôle des parents? mais il faut qu'eux-mêmes le soient...éduqués!

    Bon dimanche!

    Mireille du Sablon

    4
    Dimanche 28 Mai à 07:56

     bonjour 

     oui essayer   de  faire quelque chose    et si on échoue alors tant pis  ,   cela  peut être enrichissant quand même 

     bone journée RENe

     kénavo

    5
    Dimanche 28 Mai à 08:08

    Bonjour Renée

    Je ne sais malheureusement pas pourquoi j'ai des problèmes de blocage, ça arrive de temps en temps et c'est toujours la même application qui bloque, je crois que Google n'en fait qu'à sa tête et doit filtrer un maximum.

    Je vois que tu as quand même réussi et cette fois ci tu n'as pas du avoir de problèmes ?

    Merci pour tes nombreuses visites

    Je te souhaite une très bonne journée

    Bien amicalement

    @lain

    6
    Dimanche 28 Mai à 08:25

    Bonjour René

    Un très bel article relatif à ce bel adepte de Confucius !

    Je te souhaite un beau dimanche

    Amicales pensées

    Paula

    7
    Dimanche 28 Mai à 09:05

    De belles vérités et de sages conseils, c'est écrit sur des feuilles de bambou cela mériterait d'être gravé dans le marbre....

    Bon dimanche.

    8
    Dimanche 28 Mai à 11:24

    le confucianisme me fait penser un peu au parti socialiste (gauche ) qui pense un peu comme ça , aider les gens à s'insérer.. et non les les rejeter... mais en france encore beaucoup trop de conservateurs... (droite extrême) tout pour nous rien pour les autres ! auxquels je n'adhère pas !!

    bon dimanche et bizou flo

    9
    Dimanche 28 Mai à 15:09

    Salut

    Reconnaitre ses erreurs n'est pas l'apanage de nos politiciens qui essaient sans cesse de contourner l'erreur pas des mensonges plus ou moins osés.

    Bonne journée

    10
    Dimanche 28 Mai à 20:24

    Il y a plein de vérités dans ton texte.

    Enseigner ces principes de vie et d'humanité à des enfants, c'est leur permettre de s'épanouir, d'être heureux et de grandir. Il vaut mieux être bienveillant, même si on ne reçoit pas de retour, et si on réussit à acquérir les trois qualités, on connaît enfin ce bonheur tant recherché. Il n'y a plus de craintes, plus d'angoisses à se faire.

    Et c'est tellement vrai qu'il faut essayer et si on se heurte à un échec, il faut recommencer jusqu'à réussir et là on est tellement heureux. 

    Tous ces principes peuvent vraiment aider les gens qui les apprennent et les appliquent à être heureux

    J'aime beaucoup tes articles car ils permettent d'apprendre et de s'inspirer pour devenir meilleur.

    Avec amitiés

    Am

     

    11
    Dimanche 28 Mai à 21:14

    Bonsoir René

    Un très beau texte, qui mérite reflexion.

    De beaux sujets de dissertation.

    Avec l'age, n'acquière-t-on pas la sagesse ?

    N'acquière-t-on pas la possibilité de l'analyse de soi ?

    Dans ces conditions, n'arrive-t-on pas a être meilleur ?

    Bonne fin de soirée, bises a tous les deux

    Aimée

    12
    Dimanche 28 Mai à 21:41

    Très sages conseils pouvons-nous lire dans ce texte. Avoir 2 ou 3 de ces qualités est un gage de succès dans nos vies.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :