• L'empire fleuri volume (1) chapitre (33) page (228)

    L'avènement de Li che min devenu l’empereur Tai zhong

    Les frères invitent Li Che min à un festin pour fêter ses victoires et l'empoisonnent mais il prend du contrepoison, un piège est organisé pour tuer Li Che min à une porte du palais mais un traître l'avertit, des amis de Li Che min placent des combattants aux endroits propices et à l'heure prévue pour le guet-apens Li Che min se prépare comme pour aller sur le champ de bataille.

    Il endossa sa cuirasse, mit son casque, prit son carquois et ses flèches et sortit pour se rendre  au palais, dès qu'ils l'aperçoivent, les frères lui envoient des flèches mais ils sont trop loin et le manquent, la première flèche de Li Che min tue un de ses frères et l'autre est éliminé par son officier, les hommes placés en embuscade se découvrent.


    Mais les serviteurs du palais et le peuple commencent à s'attrouper, Li Che min enlève son casque, se fait reconnaître et déclare, (ceux qui voulaient m'assassiner sont morts).
    Il reste à annoncer la nouvelle à l'empereur dont la préférence pour les deux fils aînés est flagrante, Li Che min en charge Kungte, ce dernier, sans respect des règles de l'étiquette pénètre tout armé dans l'appartement de l'empereur.

    En apprenant la nouvelle, Li yuan ne peut contenir sa colère et exige une enquête sévère, Li che min se présente enfin en montrant toutes les marques de la piété filiale.

    En le voyant à ses pieds, le vieux monarque le relève, l'embrasse en pleurant et l'assure qu'il est persuadé que Li Che min était en état de légitime défense, Li yuan abdique en sa faveur en 626.

    Ce dernier refuse le trône deux fois jusqu'à ce que Liy uan ordonne et que son fils se laisse forcer la main et devienne l'empereur Tai zhong.

    Pour éviter toute vengeance et pacifier l'Empire, Tai zhong fait disparaître rapidement ses belles-sœurs et ses neveux, on n’y allait pas par quatre chemins à l’époque, l'ancien empereur se retire dans un de ses palais.

     

    « L'empire fleuri volume (1) chapitre (33) page (227)L'empire fleuri volume (1) chapitre (33) page (229) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Octobre à 03:12
    Tai Zhong à eu le bon réflexe selon lui pour éviter le pire
    Je te souhaite une bonne journée
    2
    Mercredi 11 Octobre à 03:39

    Bonjour  René

    Chez nous, gris de chez gris

    mais ça ne m'enlève pas le sourire

    car le ciel n'est pas tout.

    Jour bleu ou jour gris,

    prenons le temps comme il vient!

     Comme l'espoir fait vivre,

    ce mercredi sera peut être

    le retour d'un soleil rayonnant.

    Bon mercredi enchanteur

    AmiCalement

     

      Le  Briard       Breton    

    3
    Mercredi 11 Octobre à 07:13

    Bonjour René, merci de tes conseils, mais pour tout te dire c'est par une agence de voyage que nous partons.

    Donc ce sont eux qui s'occupent de faire le nécessaire, mais le seul problème c'est que l'ambassade refusait à chaque fois nos papiers.

    Je pense que maintenant tout est rentré dans l'ordre.

    Je te souhaite un bon mercredi avec un temps agréable.

    Mes amitiés.

    4
    Mercredi 11 Octobre à 07:42

    Bonjour René

    Je profite de quelques minutes pour rendre visite à mes amis, je ne t'oublie pas, comment le pourrais-je, j'archive tes articles, je sais que j'ai beaucoup de lecture mais j'arriverais en temps voulu, et j'adore ça quand je les lis en boucle, je reviendrais d'ailleurs sur celui-ci au moment voulu

    Je pense avoir plus de temps d'ici quelques jours mais pour l'instant cela reste encore bien compliqué , beaucoup de RDV , suis rarement à la maison et quand j'y suis, y'a une montagne de boulot qui m'attend et m'angoisse, bref la routine pour mon cas bien que j'aimerais que cela soit plus cool parfois

    Je pensais arrêté mon blog mais je ne saurais me passer de vous tous alors même si je n'écris pas beaucoup je suis toujours là à guetter vos articles ...vivement cet aprèm qui devrait être plus cool , je vais pouvoir lire un peu chez toi et rire chez d'autre ou admirer des photos chez certains, écouter de la musique ou regarder des vidéos, venir aux news, c'est ce que j'aime sur les blogs , la diversité de chacun

    Bonne journée mon ami, à très vite et merci de me resté fidèle malgré tout

    Bises amicales

    Coco

    5
    Mercredi 11 Octobre à 07:50

    En effet, le moins que l'on puisse dire, c'est que c'était vite régler à l' époque; un tue et hop!
    Bonne journée en toute amitié

    6
    Mercredi 11 Octobre à 08:50

    Hé oui, on élimine ceux qui gênent ... Pfff

    Bon mercredi ... gris !
    Bisoux, rené

    PS : Absente demain pour cause d'IRM de contrôle. Pas très rassurée, la dom ...
    En plus, le docteur me demande une scintigraphie des os, pour mon mal de dos permanent.

    7
    Mercredi 11 Octobre à 09:31

    Bonjour René ,       Je viens lire ton article et te souhaiter une bonne journée ; bisous de     COCO

    8
    Mercredi 11 Octobre à 09:49

    Bonjour René,

    C'est vrai qu'on y allait pas par 4 chemins ! Mais aujourd'hui, les choses n'ont pas tellement changées ! Pas en France, bien sûr, sauf tu temps de la terreur où par charrettes, la guillotine ne chômait pas !

    Bonne journée.

    Avec l'amitié de l'ami Hugues

    9
    Mercredi 11 Octobre à 11:23

    Bonjour René

    Aussi simple et cruel que cela , pfff .

    Je te souhaite une excellente journée.

    Bise

    10
    Mercredi 11 Octobre à 11:26

    Bonjour René

    Comme tu dis on y allait pas par quatre chemins à cette époque, ça tuait, ça assassinait à tour de bras !

    Merci pour avoir répondu à mon interrogation au sujet des langages en Chine. Je suis loin de tout connaître

    Je te souhaite une très bonne journée

    Bien amicalement

    @lain

    11
    Mercredi 11 Octobre à 14:11

    quelle horreur, je n'aurai vraiment pas aimé vivre à cette époque, aucun sentiment, le pouvoir, le pouvoir .. pourquoi ???

    et ça continue encore avec modération bien que .. ils nous empoisonnent à petit feu avec la bouffe qui est trafiquée, les médicaments et tout le tatouin..

    bon mercredi à toi rené, et un gros bibi flo

    12
    Mercredi 11 Octobre à 14:47

    Salut

    Il ne faisait pas de détail en ce temps là avec la famille,

    bonne journée

    13
    Mercredi 11 Octobre à 17:30

    Bonjour René.

    Nous arrivons juste de promener, il fait un temps vraiment beau.

    Nous avons cherché des champignons, mais il n'y en a pas du tout, c'est vraiment sec .

    Jacques n'envoie pas de commentaire car il a un problème aux yeux , il se soigne et ça devrait passer , du moins on l'espère . 

    Je te souhaite une bonne fin de journée .

     Bises .

     Maria .

    14
    Mercredi 11 Octobre à 20:10

    Quelle dureté ! cela fait peur

    avec amitié

    Am

    15
    Mercredi 11 Octobre à 22:48

    On était en danger souvent à cette époque surtout si l'on était bien né !

    Bonne soirée.

    16
    Jeudi 12 Octobre à 00:23

    Coucou René,

    Nous voici donc de retour de Berlin, où nous avons passé de belles journées bien qu’un peu arrosée et quelque peu venteuses, via le vent j’ai été projetée sur le trottoir (par le lourd portail), fort heureusement ils sont vastes à Berlin (quelques secondes plus tôt j’aurais eu le bras écrasé, à quoi tient la chance.

    De bons moments avec les enfants, pas mal sous la pluie, mais les 3 derniers jours avec du soleil, une sortie au restaurant et à un parc où ils ont pu se dépenser.

     Cet après-midi j’ai enfin pu nettoyer la piscine pour la dernière fois j’espère, car notre jardinier ne donnant pas signe de vie, il va nous falloir trouver deux paires d’autres bras forts pour la bâcher (il devait venir avec son grand fils). On verra …

    Merci à toi pour ta fidélité à mon blog malgré mon absence.

    Avec toute mon amitié  quelques bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :