• L'empire fleuri volume (1) chapitre (33) page (229)

    626 le prince héritier et son frère cadet, qui avaient ourdi un complot contre Li Shi min, sont assassinés par ce dernier qui pousse son père, l'empereur Gao zu, à démissionner, Li Shi min prend le pouvoir sous le nom d'empereur Tai zong, le code pénal est à nouveau simplifié dans un sens moins draconien, une politique sociale est mise en oeuvre pour faire face aux périodes de calamités agricoles.

     

    Sur le plan juridique, le code Tang comprend cinq cents articles, c'est le premier code chinois qui est parvenu complet jusqu'à nous, il était toujours en vigueur en 1912.

     

    Dès son intronisation, l'empereur est en harmonie avec les lettrés confucéens à propos du Bouddhisme, c'est à dire qu'il approuve les critiques faites contre le monachisme bouddhique pour son caractère antisocial, anticivique, et antinational.

     

    Cent mille bonzes et autant de bonzesses sont ainsi voués au célibat, dans la Chine du début du VIIè siècle.

     

    Les Tujue orientaux (Turcs), profitant des dissensions de la famille impériale, attaquent la Chine et parviennent jusqu'aux portes de Changan, ils sont repoussés. 

     

    626 Le règne de Tai zhong fut l'apogée des Tang, il eut des relations exemplaires avec ses ministres et institua une forme d'école publique, les étudiants diplômés devaient réussir aux examens impériaux pour obtenir un poste officiel.

     

    « L'empire fleuri volume (1) chapitre (33) page (228)L'empire fleuri volume (1) chapitre (33) page (230) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Octobre à 04:40

    Bonjour   René

      Rien ne change ciel couvert 15°

    Vous connaissez la dernière?

    C'est jeudi!

    Dans 2 jours c'est le week-end,

    en attendant, profiter de cette

    nouvelle journée en gris ou bleu,

    dans un temps de douceur

    avec de superbes et agréables décors

    dans les couleurs automnales.

    AmiCalement

      56MELDIX77  

      Le Briard     Breton  

    2
    Jeudi 12 Octobre à 07:12

    500 articles sur le code chinois ! hé bien et en 600 et quelques jusqu'en 1912 ils n'y ont pas touché ben punaise !!!

    te souhaite un bon jeudi rené, plus qu'aujourd'hui et demain, maintenant j'ai hâte d'avoir terminé, je me traine là !!!

    un bizou et une bonne journée à toi flo

    3
    Jeudi 12 Octobre à 07:21

    Bonjour René, et oui ces dolmens et menhirs sont encore des énigmes pour nous.

    Pour l'agence de voyage, oui je pense qu'ils n'ont pas trop forcé l'ambassade.

    Je te souhaite un bon jeudi.

    Mes amitiés.

    4
    Jeudi 12 Octobre à 07:32

    Bonne journée à toi

    5
    Jeudi 12 Octobre à 08:51

    Bonjour René

    Et hop on continue dans l'histoire qui en fait se répète, on assassine encore, on je pense que ce n'est pas terminé car même maintenant c'est encore pratiqué !!!

    J'espère que tu es en forme

    Je te souhaite une très bonne journée

    Bien amicalement

    @lain

    6
    Jeudi 12 Octobre à 09:00

    Certains élus Français devraient relire ces codes simplifiés , cela leur donnerait quelques idées pour simplifier nos codes complètement obsolètes.

    Passe une bonne journée.

    7
    Jeudi 12 Octobre à 11:02

    Bonjour René

    Merci pour ce chapitre , très intéressant .

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Bise

    8
    Jeudi 12 Octobre à 14:01
    Il y a quand même des chefs qui prennent de belles initiatives pour la population comme la création d'école publique. ..
    Et on ne les oublie pas
    Bon jeudi René
    9
    Jeudi 12 Octobre à 14:20

    très intéressant ton article,,il fait beau je fais de belles photos pour votre plus grand plaisir,belle journée a toi,bises

    10
    Jeudi 12 Octobre à 20:46

    De bonnes stratégies, toujours !

    Et une bonne réalisation que cette école

    avec amitiés

    Am

    11
    Mercredi 25 Octobre à 18:34

    500 articles dans le code chinois, rien que ça, eh bien, on va de surprises en surprises mais pour mener où ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :