• L'empire fleuri volume (2) chapitre (10) page (48)

    Un bref historique de chacun des (outils) qui composent la calligraphie de la Chine antique est présenté ci-dessous.

    Le bâton d'encre

    Le bâton d'encre est la première forme répandue d'encre trouvée en Chine.

    Pour dissiper toute confusion, il est bon de préciser que le bâton d'encre n'est pas l’ancêtre du stylo à bille ou du crayon à papier mais tout simplement de l'encre sous forme solide.

    A l'aide d'une pierre abrasive justement appelée, pierre abrasive à bâton d’encre, ou plus simplement pierre à encre, elle était broyée en une poudre fine (la pierre d'encre possède divers degrés de rugosité) et mélangée avec de l'eau puis appliquée à une surface (généralement en papier) avec l'aide d'un pinceau.

    A noter que cette action connecte (les quatre trésors) de la calligraphie de la Chine antique dans un but unique et unifié.

    Une des premières utilisations de l'encre en Chine fut les inscriptions sur ce qu’on appelle les os d'oracle (de larges pièces plates d'os d'animaux utilisées comme support d’écriture) appartenant à la période de la dynastie des Shang (1700-1027 av JC.).

    Ces inscriptions ont été réalisées avec une encre à base de graphite de carbone d'origine naturelle (à noter que la mine du crayon à papier de base est en graphite de carbone, issu du nom grec graphein, signifiant dépeindre/écrire, pensez au mot graffiti).

    Mélangé avec du vermillions (le sulfure mercurique rouge, vif est généralement utilisé comme un pigment, par exemple, la couleur cinabre, alias rouge chinois est rouge orangé).

    Après l'invention chinoise du papier au cours de la dynastie des Han (220 à 206 av JC.), le graphite ne s’utilise plus pour l'encre.

    A la place, une autre encre, plus adaptée à l'écriture sur le papier se développe à partir du charbon de bois (par exemple, les braises d'un feu de bois).

    Après l'invention chinoise du papier au cours de la dynastie des Han (220 à 206 av JC.), le graphite ne s’utilise plus pour l'encre.

    A la place, une autre encre, plus adaptée à l'écriture sur le papier se développe à partir du charbon de bois (par exemple, les braises d'un feu de bois).

    Plus d'un millier d'années passeront entre la découverte d'une source primitive d'encre sous la forme de graphite de carbone d'origine naturelle et le développement, de l’encre de qualité résistante et facilement reproduite mais fabriquée par l’homme, avec des produits naturels. 

    Durant la dynastie des Song (960-1279), l’encre à base de suie de pins calcinés et de résine de pins ainsi que de braises d'autres types de bois, communément appelée encre de suie, ou noir de fumée était mélangée avec un produit liant (généralement une pâte faite en os ou peaux d'animaux séchées finement broyés, d’épices, et de minéraux), puis pressée et séchée dans un moule en bois.

     

    « L'empire fleuri volume (2) chapitre (10) page (47)L'empire fleuri volume (2) chapitre (10) page (49) »

  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Février à 06:34

    Ils ne manquaient pas d'idées !

    Bon week end, qui s'annonce sibérien !
    Bisoux, rené

     

    2
    Samedi 24 Février à 07:43

    Très intéressant les méthodes de fabrication de l'encre.

    Bonne journée René.

    Christian

    3
    Samedi 24 Février à 08:00

    Bonjour René, alors tu voulais savoir mon appréciation sur la cuisine chinoise?

    Pour tout te dire lorsque je vais dans des pays étrangers, en premier je ne mange pas beaucoup, puis généralement pas de viande.

    Donc pour ce voyage le résultat est que j'ai apprécié juste le riz, les pâtes (que j'adore), et parfois le poisson.

    Hélas il y avait peu de fruit pourtant je pense que cela doit-être un pays à en avoir.

    Donc pour ainsi dire je n'ai pas trop goûté de plats pour donner un avis favorable (par contre ma femme s'est régalée).

    Je te souhaite une belle journée.

    Mes amitiés.

    4
    Samedi 24 Février à 10:44

    pas de chèques en Chine, je ne savais pas ! Merci de cet info.

    Bon week end.

    5
    Samedi 24 Février à 11:20

    Bonjour René

    Oui, mais c'est difficile de raisonner dans le système chinois lorsque ça fait presque 70 ans que tu raisonne avec le système européen.

    Ce n'est surement pas maintenant que je commencerai, il est trop tard, dans un autre monde peut-être :)

    J'espère que vous allez bien tous les deux

    Je vous souhaite une bonne journée

    @lain

    6
    Samedi 24 Février à 12:55

    très intéressant ton billet,,j'ai fini de tailler mes rosiers mais j'ai mis deux jours j'en ai 75 pieds sa se fait pas comme ça ,je te souhaite un très bon Samedi,bises

    7
    Samedi 24 Février à 14:23

    Salut

    C'est un bel article sur la fabrication de l'encre.

    Bonne journée

    8
    Samedi 24 Février à 16:04

    on devient ingénieux, des fois, moi sans stylo ni rien pour écrire j'avais craqué une allumette et marqué mon numéro de tel à quelqu'un !!!! pas bête l'idée hein ..

    je me demande si on écrira longtemps, je pense que la machine va prendre le dessus, on dictera et hop ça sera une écriture de synthèse ...

    tu ne crois pas ? au ryhtme ou va le progrès !!!

    adieu les cartes postales envoyées de vacances déjà je fais partie des dinosaures qui en envoient !

    un bon samedi à toi rené et un gros bibi flo

    9
    Samedi 24 Février à 16:33

    Bonjour René , oui un article bien intéressant sur l'encre et son histoire ! .

    Bonne journée là bas avec les tiens , amitiés , escapade , 

    10
    Samedi 24 Février à 17:47

    Je suis admirative devant tant d'ingéniosité

    avec amitié

    Am

    11
    Samedi 24 Février à 19:34

    Bonsoir RENE

    J'ai trouvé très intéressant à lire la fabrication de l'encre, c'est vraiment ingénieux ; ils avaient de l'idée ;

    Je te souhaite une bonne soirée

    Bisous

    COCO

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :