• L'empire fleuri volume (2) chapitre (12) page (58)

    La typographie  

     

    L’invention de Bi Sheng réside dans les caractères sur cachet d'argile, un sceau par mot, qui deviendra des caractères d'imprimerie une fois durcis à la cuisson.

     

    Avant d'installer les caractères, il faut appliquer une couche de cire résineuse sur la plaque encadrée en fer, puis installer les caractères l'un après l'autre, chauffer jusqu'à ce que la cire fonde légèrement, utiliser une plaque pour presser les caractères à niveau.

     

    Ainsi les mots de terre seront attachés à la plaque de fer qui pourra être imprimée comme une plaque gravée.

     

    Plus tard, la typographie commença à utiliser progressivement des matériaux métalliques (principalement du cuivre et de l'étain) pour fabriquer les mots.

     

    La police de caractères en cuivre atteignit son âge d'or sous la dynastie Qing, quand l'impression de (L'intégrale des livres Anciens et Modernes) avec 10000 volumes utilisa environ 1 à 2 millions de caractères de cuivre.

     

    « L'empire fleuri volume (2) chapitre (12) page (57)L'empire fleuri volume (2) chapitre (12) page (59) »

  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Mars à 04:13

    Bonjour  RENÉ

    Bonne journée de mardi

    qui commence avec du négatif - 01°

    Que le temps soit comme le lundi passé

    entre soleil et giboulée avec une température

    qui atteigne les quatorze degrés,

    mais on va vers un mieux, bientôt le printemps

    Pour votre journée d'aujourd'hui?

    Je vous souhaite une très belle journée.

    Avec plein de pensées positives.

    AmiCalement

    .   J-G-R-C-2018   .

    2
    Mardi 6 Mars à 06:29

    Merci pour ces explications.

    Bon mardi, avec les ennuis qui continuent, mais à la maison :
    Fuite du ballon d'eau chaude, au grenier, qui a tout inondé l'étage.
    Passé la journée à enjamber seaux et serpillère pour pouvoir nous déplacer ...
    De gros dégâts dans les plafonds.
    Bisoux avec le moral dans les chaussettes.
      

    3
    Mardi 6 Mars à 07:41

    Impressionnant le nombre de caractères utilisées.

    Bonne journée René.

    Christian

    4
    Mardi 6 Mars à 07:43

    Bonjour René
    article instructif ,avec toi j'apprends
    Je me rétablis tout doucement ,mais je vais mieux
    temps nuageux aujourd’hui ,mais température de saison
    je te souhaite une agréable journée
    bises

    5
    Mardi 6 Mars à 07:55

    Bonjour René, voilà notre Gutenberg à la chinoise, le comble d'un imprimeur c'est d'avoir un mauvais caractère (rire).

    Belle invention car ce sera le début des quotidiens.

    Je te souhaite une belle journée.

    Mes amitiés.

    6
    Mardi 6 Mars à 09:19

    C'est super de penser aux progrès quand on pense d'où l'on vient en la matière !

    Bon mardi

    7
    Mardi 6 Mars à 09:43

    Bonjour RENE

    Un petit coucou sur ton blog pour lire ton article très intéressant et te souhaiter une bonne journée

    Bisous

    COCO

    8
    Mardi 6 Mars à 11:18

    Bonjour René

    Que de progrès depuis !

    Hyper intéressant ton billet 

    Je te souhaite une bonne journée.

    Bise

    9
    Mardi 6 Mars à 13:33

    une belle invention quand même.

    te souhaite un bon mardi rené, bizou flo

    10
    Mardi 6 Mars à 14:15

    Salut

    Bravo pour les explications.

    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :