• L'empire fleuri volume (2) chapitre (16) page (76)

    Certains portaient aussi des inscriptions.

    Leur structure diffère selon les périodes historiques et les influences sociales et culturelles.

    Les décorations et inscriptions sont des éléments clé pour apprécier les miroirs en bronze.

    Des miroirs en bronze magnifiques furent créés durant les dernières dynasties de Chine, notamment sous les Han et Tang.

    Tout au long de la Période moyenne et jusqu'à la dynastie Qing, le miroir de bronze a peu à peu été remplacé par le miroir de verre. Toutefois, la culture des miroirs de bronze, avec leur longue histoire, leur technique exquise et leur connotation abondante, est profondément intégrée dans la vie sociale et la conscience culturelle du peuple chinois.

    Dans le magnifique musée de la ville de Wuhan.

    Bianzhong est un instrument de musique polyphonique chinois ancien consistant en un ensemble de cloches en bronze suspendues à un cadre en bois et frappées à l'aide d'un maillet.

    Ce carillon était un instrument important dans la musique rituelle à la Cour de Chine et remonte à l'Antiquité.

    Certaines de ces cloches ont été datées entre 2000 à 3600 ans.

    Ces cloches Bianzhong sont parmi les réalisations les plus sophistiquées des bronzes chinois.

    Malheureusement, le secret de leur conception et de la méthode de moulage connu uniquement des chinois dans l'Antiquité a été perdu par les générations ultérieures.

    Ce secret n'a été redécouvert et compris pleinement qu'en 1978, grâce à la découverte d'un ensemble complet parfaitement conservé de 65 cloches zhong de cérémonie, au cours de l'excavation de la tombe de Marquis Yi, mort en 430 avant notre ère. Yi était gouverneur  de Zeng, Royaume Combattant.

    Ces cloches sont uniques à plusieurs égards.

    Elles ont une section en forme d'ellipse, et non pas circulaire, l'ouverture de la cloche a un profil distinctif et la surface externe des grandes cloches présente 36 clous ou bosses, symétriquement placés autour du corps en quatre groupes de neuf.

    Cette forme spéciale donne aux cloches zhong la capacité remarquable de produire deux tons musicaux différents, selon où elles sont frappées.

    Sur chaque cloche l'intervalle entre ces notes est d'un tiers majeur ou mineur, équivalent à quatre ou cinq notes sur un piano.

    Ces cloches portent généralement des inscriptions qui on servi aux érudits pour étudier les écritures chinoises anciennes (inscriptions connues sous le nom d'écriture sur bronze).

     

    « L'empire fleuri volume (2) chapitre (15) page (75)L'empire fleuri volume (2) chapitre (16) page (77) »

  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Mars à 04:32

    Bonjour RENÉ

    Que ce samedi soit le démarrage

    d'une bonne fin de semaine. 

    N'oubliez pas que le soleil

    finit toujours par briller

    un jour ou l'autre,

      Peut en importe l'endroit.

      Belle journée par chez vous!

    AmiCalement

     

     .*   J-G-R-C-2018   *. 

    2
    Samedi 24 Mars à 07:22

    Très intéressant l'histoire de la fabrication de ces cloches.

    Bonne journée René.

    Christian

    3
    Samedi 24 Mars à 07:34

    Bonjour René, tu n'aimes pas les escaliers en colimaçon?

    Moi j'adore, mais en ce moment j'aurais bien du mal à refaire cet excercice (il y a un an).

    Je te souhaite un bon samedi.

    Mes amitiés.

    4
    Samedi 24 Mars à 07:44

    Bonjour René,

    Je savais bien qu'ils finiraient par inventer la cloche ! ...mais le carillon ! trop fort !

    Bon week-end.

    5
    Samedi 24 Mars à 09:28

    J'ai eu l'occasion de découvrir le Bianzhong,un instrument particulier aux sonorités claires.

    Je te souhaite un bon week end.

    6
    Samedi 24 Mars à 10:09

    Bonjour RENE,  l'article sur les cloches est très intéressant. Je viens te souhaiter une bonne journée. Chez nous grisaille et de la pluie.Bisous        COCO

    7
    Samedi 24 Mars à 11:34

    marrant ce truc avec des clochs qui tintent de façon différentes ? c'est gros ? ou ça fait comme un lustre qu'on accroche auplafond, ça peut peut être servir de sonnette non ? je ne vois pas trop, ça serait bien que tu nous mettes des photos car là à part l'imagination on n'a rien pour voir à quoi ça ressemble .

    bonne journée rené, soleil aujourd'hui bibi flo

    8
    Samedi 24 Mars à 15:57

    Bonjour René

    Merci beaucoup du coup de main que tu me donnes.

    J'ai regardé et c'est vrai que depuis deux article il y a quelque chose qui ne va pas au niveau des fins de lignes qui sont un peu coupées. Je vais regarder si je ne me suis pas trompé quelque par, mais c'est bizarre car les pages précédentes, qui sont bonnes, sont écritent de la même façon.

    Merci encore

    Je vous souhaite une très bonne journée sous le soleil

    Bien amicalement

    @lain

    9
    Samedi 24 Mars à 16:44

    Salut,

    C'est bête de perdre ce secret de fabrication des cloches.

    Bonne journée

    10
    Samedi 24 Mars à 16:47

    Que de belles inventions toujours ! bravo !

    Avec amitié

    Am

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :