• L'empire fleuri volume (2) chapitre (20) page (95)

    Mais les Tang introduisirent une nouvelle et importante couleur, le bleu, obtenu à partir de l'oxyde de cobalt, qu'ils importèrent du Moyen-Orient par les nouvelles routes commerciales qu'ils avaient ouvertes au travers de l'Asie centrale.

    Les céramiques sancai, qu'il s'agisse de vases, ou de figurines, présentent un aspect bien particulier, les glaçures plombifères coulaient en effet lors de la cuisson, ce qui produisait des effets d'autant plus intéressants qu'elles ne recouvraient parfois qu'une portion de la céramique, le reste conservant sa couleur crème naturelle.

    Contrairement à ce que laisse entendre l'appellation de (trois couleurs), les plus belles statuettes Tang pouvaient parfois comprendre jusqu'à une douzaine de couleurs différentes.

    Le biscuit sancai était tout d'abord cuit sans glaçure, à 900 °C.

    Puis on rajoutait les glaçures, pour cuire la poterie à une température d'environ 1000°C

    Les figurines yong  sont des figurines faisant partie du mobilier funéraire (mingqi), elles sont souvent de petite taille, et représentent par exemple des danseuses Tang aux longues manches, ou des musiciennes, ou encore des dames de la Cour aux costumes complexes.

    Ces petites pièces sont en général monochromes, et ne font que peu appel à une glaçure.

    Ces figurines sont la plupart du temps moulé, souvent le corps d'une part, la tête d’autre part, et parfois sculptée pour en affiner la décoration.

    Il existe des figurines yong plus importantes, telles que les statuettes d'hommes ou de femmes à cheval, de colporteurs sogdiens, ou encore de chameliers, qui présentent souvent un type europoïde, et non pas chinois.

    Ceci rappelle le dynamisme commercial de la Chine des Tang sur la route de la soie où les Sogdiens étaient les principaux acteurs, ils s’y rencontraient toutes sortes d'objets provenant de civilisations différentes, et où l'on croisait les caravanes de chameaux de Bactriane utilisés pour traverser les déserts de Gobi et du Taklamakan.

    Parmi les plus grandes statuettes funéraires, on trouve des palefreniers, des fonctionnaires civils, des guerriers, des « gardiens de tombe », ou encore des (rois célestes), qui protégeaient la tombe des mauvais esprits.

     

    « L'empire fleuri volume (2) chapitre (19) page (94)L'empire fleuri volume (2) chapitre (20) page (96) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Avril à 05:56

    Bonjour, cher rené

    J'aime beaucoup toutes les petites figurines.
    Bon jeudi, avec toujours un temps mitigé.
    Mon couloir est toujours "en chantier" et ... ça m'énerve !!!
    On allait plus vite quand on le faisait nous-même.
    Bisoux

    2
    Jeudi 12 Avril à 07:27

    coucou rené

    Résultat d’images pour gif bon jeudi

    amitié  dany

    3
    Jeudi 12 Avril à 07:31

    Il y a vraiment beaucoup de choses a dire sur la céramique.

    Bonne journée René.

    Christian

    4
    Jeudi 12 Avril à 07:49

    Bonjour René, j'en ai vu de ces petites et grandes statues, elles sont magnifiques.

    Pour le pont et oui je sais mais pas moyen de descendre pour mieux le prendre de face.

    Je te souhaite une belle journée.

    Mes amitiés.

    5
    Jeudi 12 Avril à 11:07

    Bonjour RENE

    Oui la céramique c'est très joli ; ton article est très intéressant pour les explications ;

    Chez nous toujours du temps gris aujourd'hui ; nous avons eu quand meme parfois une après-midi ensoleillée

    Aujourd'hui malgré ce temps nous allons aller visiter ROCAMADOUR avec notre ami BELGE Patrick qui est venu passer une semaine à la maison car il ne connaît pas la région alors nous lui montrons chaque jour quelque chose à visiter ; demain ce sera la ville de SARLAT la CANEDA dans le Périgord.

    Bonne journée

    Bisous

    COCO

    6
    Jeudi 12 Avril à 14:04

    Bonjour René

    J"ai en effet confondue , ils ont un point commun , boire le thé malgré tout wink2!

    Très intéressant ton chapitre , merci pour le partage .

    Je te souhaite un bon jeudi.

    Bise

    7
    Jeudi 12 Avril à 14:56

    Salut

    Il y a beaucoup de sortes de bleu .

    Ches nous la porcelaine est peinte avec le bleu d'Arras.

    C'est très connu en France mais je ne sais pas si c'est connu en Chine.

    Bonn ejournée

    8
    Jeudi 12 Avril à 16:10

    de bien belles choses, le bleu aussi doit être beau..

    les figurines par contre suis pas trop bibelots..

    temps grisou aujourd'hui mais pas froid, on a fait les courses pour le w.end, samedi j'aurai juste à prendre 2/3 bricoles.

    un bizou rené et une bonne soirée je t'embrasse flo

    9
    Jeudi 12 Avril à 16:25

    Bonjour René.

    C'est avec du vent et une chute du thermomètre que je passe te rendre ma petite visite habituelle, mis à part quand je ne passe pas...

    J'espère que tout va comme tu veux et je te souhaite une bonne après midi.

    Amitié, bisou de Maria.

    10
    Jeudi 12 Avril à 17:05

    Bonjour René , oui le bleu peut changer un peu pendant la cuisson . J'en ai fait l'expérience avec les glacures mais çà a du charme ! . Oui les céramiques chinoises sont bien différentes car plus de motifs bleus et plus chargées . Amitiés , escapade , 

    11
    Jeudi 12 Avril à 17:29

    Bonjour René

    J'espère que vous allez bien tous les deux

    En ce qui concerne le cadre normalement ça ne devrait pas le faire mais c'est peut-être la marge intérieur du tableau, tu as raison, je vais aller voir ça.

    Je vous souhaite une bonne journée

    Bien amicalement

    @lain

    12
    Vendredi 13 Avril à 16:09

    C'est très élaboré et ingénieux !

    avec amitié

    Am

    13
    Dimanche 15 Avril à 09:38

    Ces petites figurines funéraires int une grande symbolique en plus de leus spécificité de fabrication.

    Bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :