• L'empire fleuri volume (2) chapitre (24) page (117)

    Ces longyao peuvent mesurer de 60 à 100 mètres de long et posséder plusieurs chambres de cuisson, permettant l’enfournement de milliers de pièces en une seule fois.

     

    Ils sont particulièrement adaptés à certaines catégories de céramiques notamment les céladons de Longquan, qui exigent une cuisson rapide, et dont la large diffusion nécessite d’importantes capacités de production.

     

    Eu égard à leurs dimensions ils réclament quantité de bois et vont contribuer à une déforestation considérable, néanmoins ils restent en usage aujourd’hui.

     

    Les guan (), comme les ge (), sont des céramiques qui se caractérisent par un corps mince, contenant beaucoup de fer, une couverte blanche donnant une impression d'onctuosité, avec une couverte épaisse, pâle, d'un ton blanc ou beige.

     

    Les guan ou les ge présentent fréquemment un réseau de fines craquelures.

     

    Ce réseau de craquelures était obtenu par le potier en utilisant des coefficients de dilatation différents entre le corps et la couverte.

     

    On désigne sous le nom de porcelaine qingbai (blanc bleuâtre) (青白) ou yingqing (ombre verte)  (影青) les porcelaines d'un blanc teinté de bleu pâle qui étaient fabriquées dans le Sud de la Chine.

     

    « L'empire fleuri volume (2) chapitre (24) page (116)L'empire fleuri volume (2) chapitre (24) page (118) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mai à 04:15

    RENÉ  Bonjour 

    Nous voici déjà mercredi ,

    avec la forme et la bonne humeur.

    Je suppose qu'il fait beau

    par chez vous également.

    C'est plutôt agréable avec le soleil,

    cette luminosité tôt le matin,

    afin de pouvoir en profiter

    de votre balcon, votre terrasse,

    de votre jardin ou encore

    d'un parc pas trop loin.

    Je vous souhaite une belle journée .

    AmiCalement

    . * J-G-R-C-201*.

    2
    Mercredi 9 Mai à 06:06

    coucou rené

    Mercredi image 4

    et  bon courage pour le temps 

    amitié dany

    3
    Mercredi 9 Mai à 07:36

    Impressionnant la dimension des fours.

    Bonne journée René.

    Christian

    4
    Mercredi 9 Mai à 09:20

    Bonjour RENE

    Toujours bien intéressant ton article ;

    Je commence tout doucement à aller mieux et maintenant je peux sortir faire les courses et marcher ; cela me fais plaisir car je ne saurais pas rester longtemps immobile sans bouger ; j'ai besoin de m'activer et faire des choses ;

    Bonne journée à tous les deux

    Bisous

    COCO

    5
    Mercredi 9 Mai à 10:16

    Bonjour René, on en apprend des choses sur ton blog, je ne sais pas si je m'en souviendrais, mais au moins je l'aurais su une fois (hihihi). Je te souhaite une belle journée, bisous.

     

    6
    Mercredi 9 Mai à 11:21

    Coucou

    60 à 100 mètres de long pour un four et bien , ce doit-être impressionnant à voir .

    Bonne journée à toi René

    Bise

    7
    Mercredi 9 Mai à 11:32

    ces fours pouvaient contenir beaucoup de choses ! immenses !

    (影青) les porcelaines d'un blanc teinté de bleu pâle me plairait bien..

    bon mercredi rené, fait moins chaud 26° et y a de l'air on est mieux, un bizou flo

    8
    Mercredi 9 Mai à 17:51

    Bonjour René

    justement je me demandais comment on obtenait ces craquelures de toute beauté

    avec amitié

    Am

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :