• L'empire fleuri volume (2) chapitre (5) page (22)

    Xu Guang qi (1562-1633) se frotte aux missionnaires chrétiens, traduit des ouvrages occidentaux et s'intéresse à l'astronomie et à l'agriculture. Xu Xia ke (1586-1641) tire de ses nombreux voyages, dont il rédige le récit, de précieux enseignements géographiques.

    Song Ying xing (1587-1661) utilise, pour écrire son encyclopédie de l'agriculture et de l'artisanat, une approche qui s'apparente à celle de la science moderne.

    Pourtant la Chine prend du retard sur l'Occident en matière de progrès technique et tend à se spécialiser dans les produits de luxe (soieries, porcelaine).

    Avant de voir la dynastie des Qing, qui est le début de l’époque moderne de l’histoire de la Chine.

    Nous allons revoir en détails les différentes étapes, qui font que la Chine possède une histoire unique au monde.

    On commence par l’écriture base de toute civilisation.

    L’écriture chinoise est l’une des trois très anciennes écritures idéographiques apparues dans l’histoire humaine, les deux autres étant l’écriture sumérienne et l’écriture égyptienne.

    Mais avec l’énorme différence, c’est que de nos jours presque tout le commun des chinois est capable de lire l’ancienne écriture, tandis que les deux autres écritures, seul les archéologues savent la lire.

    L'écriture chinoise a été en partie conçue et utilisée pour mémoriser les formules oraculaires, penser avec des idéogrammes conduits à considérer la globalité comme une évidence.

    L'écriture chinoise utilise des zones du cerveau différentes de celles requises par la lecture alphabétique,  le cerveau gauche traduit les mots occidentaux en additionnant la séquence des lettres qui les composent.

    Les idéogrammes chinois sont lus par le cerveau droit, celui de la reconnaissance de forme, le même qui nous permet de reconnaître le visage d'une personne des années après.

     

    « L'empire fleuri volume (2) chapitre (5) page (21)L'empire fleuri volume (2) chapitre (5) page (23) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Janvier à 06:36

    Il fut une période où j'ai eu envie d'apprendre à écrire et lire le chinois.

    Bon début de semaine qui ne s'annonce pas "brillante" !
    Autant pour le temps que pour moi car j'ai un nouveau problème dont je parlerais ... plus tard, pour que ça ne me porte pas la poisse.
    Mais, franchement, j'en ai marre.
    Bisoux tracassés.

    2
    Lundi 29 Janvier à 07:56

    Bonjour René, et bien tu ne fais que décrire car déjà il y a de nombreuses pages à lire et tu es au 10 ème?

    Je suis gelé en pensant aux gens de voir un moins 54 en Mongolie?

    Comment résister à cette température, on ne doit même pas pouvoir faire son "pipi" dehors?

    Ici il fait doux mais avec beaucoup d'eau ( parfois de trop dans certaines régions).

    La météo est ainsi faite donc on y peut rien.

    Je te souhaite un bon début de semaine.

    Mes amitiés.

    3
    Lundi 29 Janvier à 08:02

    Très intéressant la différence de lecture.

    Bonne journée René.

    Christian

    4
    Lundi 29 Janvier à 09:31

    Il est certain que la langue et l'écriture sont des facteurs de cohésion et de compréhension.Dans une société multi raciale et multi confessionnelle comme on les voient maintenant en Europe les différences créent des problèmes très difficiles à gérer.

    Bonne semaine.

    5
    Lundi 29 Janvier à 10:13

    Bonjour René.
    J'espère que comme nous tu as passé un bon week-end et que tu vas bien et tes proches aussi.
    Nous n'avons pas eu à nous plaindre du temps qui a été relativement doux pour une fin Janvier et ça continue aujourd'hui.
    Je te souhaite une bonne semaine avec une pensée pour les victimes des inondations.
    A+.

    6
    Lundi 29 Janvier à 10:54

    ah lalala l'écriture chinoise trop difficile pour moi, j'aime tellement notre écriture en plus, j'écris très bien il parait une écriture ronde, et bien significative, avec des symboles comme la sténo, ou les traits chiniois ça ne serait pas pareil et pus j'aime bien écrire de gauche à droite, bon après c'est une question d'habitude hein !

    allz je me dépêche, en route pour l'hosto et ma réunion cet am, à ce soir rené, bizou flo

    7
    Lundi 29 Janvier à 11:57

    Bonjour René

    Pour ma part je ne sais lire ni le chinois, ni le sumérien et encore moins l'égyptien ancien. Et puis il est trop tard pour que je m'y mette c'est trop compliqué.

    Ici temps pas terrible

    Je vous souhaite une bonne journée à tous les deux

    Bien amicalement

    @lain

    8
    Lundi 29 Janvier à 16:28

    La culture et les connaissances sont également remarquables en Chine

    Avec amitiés

    Am

    9
    Lundi 29 Janvier à 16:50

    Salut

    C'est drôle qu'après avoir fait de grands bonds en avant la chine régresse on dirait.

    Bonne semaine

    10
    Lundi 29 Janvier à 18:23

    bon début de semaine!!! temps gris pour nous! bisous Sylvie

    11
    Jeudi 8 Février à 09:07

    L'écriture chinoise m'a toujours intriguée, ou plutôt les signes comme je les appelle , je sais par avance que je serais bien incapable d'apprendre cette langue, tu as bien du mérite cher René, on dit que le français est la langue la plus difficile, peut-être que oui mais rien à voir avec le chinois et même l'arabe , tous ces signes me font peur (lol)

    Bises amicales

    Coco

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :