• Chapitre XX 

    100 L'invention du préservatif (papier de soie huilé)

    100 La roue à aube, (noria) c’est le premier moteur de l'histoire actionnée par l'énergie hydraulique, elle sert autant à la mouture du grain ainsi qu'à la sidérurgie pour mouvoir les soufflets des forges.

    105 Une chronique officielle d'époque Han en attribue l'invention du papier au fonctionnaire Cai Lun, il est possible qu'il ait été un innovateur Cai Lunt, en particulier l'introduction de nouvelles matières premières dans la fabrication du papier.

    Les découvertes de l'archéologie confirment en tout cas qu'une évolution a bien lieu, puisque le vestige le plus ancien de papier comportant un texte écrit date de -109.

    La Chine trouve une multitude d'emplois au papier, pour l'écriture et la calligraphie naturellement, mais aussi pour la décoration intérieure, les usages cérémoniels et toutes sortes d'objets de la vie quotidienne, éventails, ombrelles, lampions, cerfs-volants, sans oublier l’usages du papier hygiéniques, et cela en l’an 105.

    Perfectionnement de l’envellope, cette fois elle est en papier, ce n’est plus un sac de toîle pour contenir le rouleau de bambou, tout est en papier.

    121 Xu Shen présente le Shu wen Jie zi (Dictionnaire étymologique des caractères) à l'empereur, c'est le premier dictionnaire chinois, mais aussi l'un des premiers rédigés dans le monde, il indique la prononciation et le sens étymologique des caractères, sa méthode de classement des caractères sera reprise dans la plupart des dictionnaires chinois qui suivront.

     


    14 commentaires
  • 73 et 91, la Chine repousse les Xiongnu vers l'ouest, la conquête du bassin du Tarim est achevée par le général Ban Chao dont l'armée prend Kasghar au Turkestan, cette expansion vers la Mer Caspienne est la plus occidentale que la Chine ait connue.

    Plus de 50 États de l'ouest se soumettent aux Han, Ban Chao, commandant en chef des régions de l'ouest, est nommé marquis de Ding yuan, il envoie un émissaire, Gan Ying, à Rome.

    La Chine, avec 60 millions d'habitants, équilibre à l'est les 70 millions d'habitants de l'empire romain à l'ouest, la paix chinoise en Orient fait pendant à la paix romaine en Occident.

    Les Han postérieurs (25-220)

     (25 à 57 apr. J.-C), Le prince Liu Xiu devenu plus tard Guang Wu, fonde la dynastie des Han postérieurs, ou Han Orientaux, leur capitale est transférée à Luoyang, entre 73 et 91, la Chine repousse les Xiongnu vers l'ouest.

    La conquête du bassin du Tarim est achevée par le général Ban Chao dont l'armée prend Kasghar au Turkestan, cette expansion vers la Mer Caspienne est la plus occidentale que la Chine ait connue.

    90, Ban Chao mène une campagne contre les indiens du Kushana dont l'armée est conduite par Kanishka et leur inflige une défaite en 91, son fils Ban Yong repousse une tentative de conquête du bassin du Tarim par les Koushan d'Inde.

    Les Chinois, qui contrôlent la route de la Soie, développent un commerce actif avec les peuples barbares d'Occident, la pression des tribus Qiang dans le nord-ouest et les luttes de factions à la cour où des enfants sont couronnés empereurs, affaiblissent gravement l'empire, la faiblesse et l'inefficacité de l'administration impériale aggrave la situation.

    91, son fils Ban Yong repousse une tentative de conquête du bassin du Tarim par les Koushans d'Inde.

    98 Le général chinois Ban Chao mena campagne contre les Xiongnu pour restaurer l'emprise de la Chine sur le bassin du Tarim, son armée traversera le Pamir pour atteindre les rivages de la Caspienne.

     


    20 commentaires
  • La crise agraire s'aggrave en particulier dans la Chine du Nord, où une violente insurrection paysanne éclate, en 23 ap. J.C., dirigée par les (Sourcils rouges), l’empereur ne pus pas résister à la révolte des paysans et des propriétaires terriens qu’il avait oppressé, ces derniers sont soutenus par les grands propriétaires, qui prennent d'assaut la ville de Changan et tuent l'usurpateur Wang Mang.

    Après la bataille de Kunyang  23, dans cette bataille, le prince Liu Xiu, pressenti par les révoltés pour devenir le nouvel empereur, écrase les forces considérables 430000 soldats, réunies par Wang Mang, qui assiègent la cité de Kunyang (actuellement Henan), Liu Xiu est originaire d’une famille de propriétaire terrien, et il possédait lui-même de nombreux terrains et des esclaves, sa propriété était gardée par une armée privée.

    Il.prit le pouvoir et fonda de nouveau la nouvelle dynastie des Han, il prit le nom d’empereur de Guang Wu et régna de l’an 23 à l’an 57, la dynastie Han est rétablie, c’est Les Han postérieurs (25-220), ou Han orientaux (Donghan), leur capitale est transférée à Luoyang province du (Henan).

    25 Les constructions en bois de l'époque Han comportaient souvent plusieurs étages, au rez-de-chaussée, la cour intérieure servait d'enclos à bétail, les parties privées étaient à l'étage, le tout dominé d'une tour de guet, ce style architectural fut plus tard adapté aux pagodes bouddhiques, qui est une tour de 7 étages.

    42 conquête du Tonkin et reprise de la maîtrise des régions côtières. 

    60 les Hun, écrasés à l'est, vers la mer d’Aral, par les Où Soun, de race indo-européenne, alliés aux Chinois, se dirigent vers l'ouest. 

    70 le protectorat sur les routes caravanières de l'Asie centrale est rétabli.

    72 L'ingénieur Wang Jin célèbre pour ses projets d'aménagements hydrauliques sur le fleuve Jaune, perfectionna la charrue à bœuf.

     


    12 commentaires
  • Les Chinois de l'Antiquité accordaient beaucoup d'importance à leur nourriture, selon les registres des fonctionnaires de la cour impériale, les cuisines du palais employaient plus de 3000 esclaves.

    La ville était divisée en 108 quartiers d'une centaine de maisons chacun, ceints de murs et gardés, les maisons étaient serrées les unes contre les autres comme les dents d'un peigne, d'étroites ruelles conduisaient aux portes des habitations.

    Dans les deux marchés de la ville, délimités par la grande artère nord-sud, des musiciens, des jongleurs, des conteurs voisinaient avec les paysans et les commerçants vendant leurs produits.

    Un tambour, installé dans une tour, annonçait l'heure de l'ouverture et de la fermeture des portes, ce tambour avait aussi une autre fonction, donné l’alerte en cas d’attaque de la ville, ou d’un incendie.

    Wang Mang créa de nouvelles pièces de monnaie, créa une banque qui avait le monopole et créa un nouveau titre qui allait avec sa nouvelle dynastie, il crée la dynastie éphémère des Xin et tente de rétablir l'autorité du gouvernement impérial et d'améliorer le sort des paysans avec des principes confucéens, il lutte en particulier contre les grandes propriétés exemptées d'impôts.

    Celles-ci sont confisquées au profit du domaine impérial et redistribuées aux paysans qui les cultivaient, l'esclavage est aboli, les monopoles impériaux sont renforcés, et de nouveaux, établis, mais la résistance des propriétaires est si forte que Wang Mang est contraint d'annuler sa réforme du régime foncier en 12.

     


    13 commentaires
  • La dynastie Xin (9-23 ap. J.-C.)

     

    L’an 0 Le bouddhisme originaire du sous-continent indien pénétrera en Chine, des communautés bouddhistes s'installent à Luoyang, la traduction des sutras bouddhiques est entreprise, la nouvelle philosophie réussit à rallier ses premiers fidèles dans le Sud, où un courant néo-taoïste s'interroge aussi, au même moment, sur l'existence ou l'absence de réalité des êtres et des phénomènes.

     

    L’an 7 Profitant de cette période de troubles, un fonctionnaire ambitieux, Wang Mang, dépose l'empereur Han Ruzi, alors enfant de quatre ans, dont il assume la régence en 9.

     

    Wang Mang créa son propre empire, s’autoproclama empereur et fonda la dynastie des Xin (Xin=nouveau), dynastie éphémère des Xin, sa  capitale a Changan province du (Shanxiil tente de rétablir l'autorité du gouvernement impérial et d'améliorer le sort des paysans avec des principes confucéens, il lutte en particulier contre les grandes propriétés exemptées d'impôts, celles-ci sont confisquées au profit du domaine impérial et redistribuées aux paysans qui les cultivaient.

     

    Changan, était sillonnée d'avenues rectilignes empruntées par des chariots de marchandises et des véhicules particuliers à deux places.

     

    Elle était protégée par des remparts de terre battue bordés de fossés et percés de portes par lesquelles pouvaient passer de front quatre véhicules.

     

    Le palais impérial couvrait plusieurs km² et était entouré de murailles surmontées de tours de guet, derrière trois salles officielles réservées aux audiences, s'élevaient les fastueux appartements de la famille impériale et des concubines.

     


    19 commentaires
  • Chapitre XIX 

    La Sogdiane passe sous la domination des Hun, le commerce sogdien ne s’arrête pas et s’étend même vers le nord.

    Peu affectés par les invasions turques les Sogdiens continuent à être des marchands incontournables mais aussi et surtout des diplomates qui aideront la Chine dans ses relations avec la Perse sassanide et Byzance.

    Puis, quand la dynastie des Tang s’établit fermement au Xinjiang, les Sogdiens établis en Chine rachètent aux soldats chinois en garnison la soie qui rémunère leur fonction militaire et contrôlent ainsi le trafic de celle-ci vers l’Ouest, ils sont connus, à la même époque, pour leur fourniture de chevaux aux écuries impériales chinoises.

    Ce fut une suite continue de coagulations et de dissolutions de puissances, empire chinois, tantôt s’étendant de la Mongolie aux Pamir, tantôt perdant ses marches allogènes et se concentrant derrière la Grande Muraille, Empire parthe puis sassanide, confédérations turques, puissance tibétaine, califat musulman disputant à la Chine le contrôle de l’Asie centrale.

    Sur les pistes cheminèrent, sur d’immenses distances, en des voyages qui duraient des mois et des années à travers hautes montagnes et redoutables déserts.

    Missions diplomatiques, caravanes marchandes, armées en voie de conquête ou en déroute, prisonniers de guerre déportés sur des milliers de kilomètres, prédicateurs de religions en pleine expansion ou chassées par une persécution, et encore voyageurs volontaires ou non, techniciens, savants, artistes, tous ces passeurs véhiculaient marchandises, savoirs, techniques, croyances.

    Le commerce le long de la route de la Soie connut un renouveau phénoménal sous la dynastie des Yuan 1271-1368, époque à laquelle la Chine devint de plus en plus dépendante de son commerce de la soie.

    A cette époque des plaquettes délivrés par l’administration de la dynastie des Yuan aux marchands, et qui leur servaient de passeports, leur permettant de circuler et de commercer librement et en toute sécurité dans tout le pays.

     

     


    16 commentaires
  • La Sogdiane  粟特   

    -36 av. J.C, une expédition de la dynastie Han en Asie centrale, rencontra et vaincu un contingent de légionnaires Romains.

    La Sogdiane autour de Boukhara, fut semble t-il, la pénétration la plus à l'Est jamais faite par des forces Romaines en Asie.

    La victoire, les Chinois la durent à leurs arbalètes et à leurs flèches particulières qui pénétraient les boucliers et les armures Romaines.

    Pour les Grecs et les Romains, la Bactriane représentait les confins du monde connu à l’Orient de l’empire perse, les limites de la civilisation d’où étaient venus avec l’armée de Xerxès d’étranges et impressionnants combattants, le pays inaccessible où Alexandre dut longtemps combattre et où il rencontra Roxane dont il fit son épouse.

    C’est aussi, au cœur de l'Asie centrale, le pays aux mille villes où s’érigea le prestigieux royaume gréco bactrien puis l’empire kouchan qui s'est un moment partagé le monde avec la Chine et les empires parthe et romain.

    Une expédition chinoise contre les Xiongnu réussit à capturer une capitale, Tchatch (actuellement Tachkent), et exécuter le Shanyu (souverain), connu sous les noms de Zhi zhi.

    Les conquêtes de Wu épuisent les réserves financières de l'empire et nécessitent des mesures impopulaires pour renflouer le Trésor public, les impôts sont majorés, les monopoles d'État restaurés et la monnaie dévaluée, les souffrances des paysans sont aggravées par la croissance démographique.

    Les familles de grands propriétaires fonciers, défiant les collecteurs d'impôts du gouvernement central, acquièrent une sorte d'exonération fiscale, le fardeau supporté par les ruraux soumis à l'impôt se fait de plus en plus lourd, les révoltes paysannes se multiplient.

     


    15 commentaires
  • L'empereur Wu renforça son contrôle sur l'armée en créant une force armée permanente placée sous le contrôle direct du gouvernement central, il stimula le peuplement des zones frontalières dans le nord du pays par des garnisons autosuffisantes et fit renforcer la défense des villes et des frontières, la puissance militaire de son empire prit de plus en plus de force.

    -52 av. J.C., L'astronome Geng Shou chang construisit la première bague équatoriale permanente  et les astronomes Fu An et Jia Gui ajoutèrent, en 84 ap J.C une seconde bague pour indiquer l'écliptique.

    -50 av. J.C), le premier globe céleste connu fut créé en sous la dynastie des Han Occidentaux.

    Le globe céleste est un instrument représentant le mouvement des sphères célestes,

    L'affichage de la position des corps célestes mis à part, il peut aussi montrer leur mouvement apparent quotidien dans le ciel.

    Son corps principal est une sphère céleste qui peut tourner autour d'un axe fixe afin de correspondre au mouvement apparent diurne des corps célestes.

    Le ciel visible depuis les latitudes de l'empire chinois a été subdivisé en plusieurs régions, de taille moindre de celle des constellations occidentales, on compte ainsi près de 300 corps céleste utilisés par les astronomes chinois des temps anciens.

    -50 av. J.C Le forage, dans la littérature ancienne, on lit que l'Empereur creuse un puits et que le peuple est approvisionné en eau, donc,  il y a plus de 2000 ans, les chinois maîtrisaient déjà la technique du forage de puit d’eau.

     


    11 commentaires
  • Pendant les premières années de la dynastie des Han, Wu plaça certains princes du sang à la tête de fiefs répartis dans le pays dans l'espoir de faire gouverner l'empire par la famille des Wu pour l'éternité.

    Ces principautés jouirent de pouvoirs importants, elles se dotèrent d'une armée, reçurent le droit de percevoir les impôts, de battre monnaie, de nommer et démettre les fonctionnaires, leurs puissances ne cessant de se renforcer, elles finirent par constituer une menace pour l'autorité centrale.

    L'empereur Wu, à son avènement au trône, décréta une ordonnance de la faveur élargie, qui autorisa les princes à partager leurs territoires avec leurs fils qui recevraient le titre de marquis, ainsi fut réduit le territoire contrôlé directement par des princes.

    Par la suite, l'empereur Wu priva progressivement de leurs titres un grand nombre de princes et de marquis.

    Sous le règne de l'empereur Wu, Dong Zhong shu, lettré confucéen adapta la théorie de Confucius aux besoins d'une politique centralisée, premièrement, il propagea l'idée que le Ciel dominait toute chose, l'empereur, en tant que fils du ciel, gouvernait donc le pays au nom du Ciel, tous les citoyens ainsi que les princes durent obéir à l'empereur, ce fut l'idée de la grande unification.

    Deuxièmement, il proposa de faire du confucianisme la doctrine philosophique officielle et d'interdire la diffusion des autres écoles de pensée, afin de réaliser l'unification idéologique et politique du pays.

    Les propositions de Dong Zhong shu furent acceptées par l'Empereur Wu qui nomma plusieurs confucéens de talent à des postes importants, le confucianisme devint ainsi progressivement la pensée orthodoxe de la société féodale chinoise qui perdura pendant plus de 2 000 ans.

     


    19 commentaires
  • -100 av. J.C Encore utilisée aujourd'hui, la brouette a été inventée en Chine par le général Chuko Liang, elle servait principalement à transporter l'approvisionnement et les soldats blessés.

    Les brouettes chinoises n’avaient qu’une roue au centre, ainsi que l’axe de la roue, la brouette fonctionne aussi selon le principe du levier, si l’on exerce une force sur le bras du levier, les poignées de la brouette, la charge se trouve a l’avant et l’arrière ainsi que sur les deux cotés, c’est une simple question d’équilibre, de nos jours la roue se trouve à l’avant de la brouette, ce qui demande un plus grand effort.

    Très en avance sur les Occidentaux en ce qui concerne le transport des hommes et des marchandises, pendant 100 ans, les inventeurs gardèrent jalousement le secret de leur découverte.

    En effet, la brouette avait alors une importance militaire considérable, elle servait à transporter des troupes et des munitions et pouvait se transformer en barricades amovibles pour arrêter les charges de la cavalerie ennemie, une brouette diminuait de moitié le nombre d’ouvriers nécessaire à la construction d’un édifice.

    -87 av J.C, Wu mourut à l’âge de 70 ans dans son Palais de Wu zuo, fut enterré au Tombeau Mao, Wu (-140 à - 87 av J.-C),  régna pendant plus d'un demi-siècle sur la Chine, son grand talent et ses visions audacieuses ainsi que ses réalisations culturelles et militaires firent de la dynastie des Han, à l'apogée de sa puissance, un des empires les plus puissants de l'époque.

     


    17 commentaires